Campagne juvénile

Où sont les jeunes ?

Je me le suis demandé en passant devant un café à triste devanture

où de vieux attablés sirotaient leur spleen

Et puis un peu plus loin sur une grande artère

où battaient des semelles qui n‘allaient pas bon train

Où sont les jeunes ? me suis-je demandé

en lisant des promesses qui, si elles sont tenues,

 seront à leur avenir de tristes portions congrues

Alors, je les ai remarqués

Debout sous un grand arbre, échangeant des propos

filant sur des motos, des vélos, des skates, des trottinettes

des rollers, des gyropodes

Lisant sur un banc au soleil, flirtant, flânant

révisant des partiels

buvant une bière, tapant sur l’épaule d’un frère

et je me suis demandé «  à quoi rêvent-ils ? »

Et puis l’un d’eux, comme appelé par mon regard

 a levé la tête et m’a souri

C’était comme un soleil perçant des nuages

C’était à toute tristesse un beau démenti

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Campagne juvénile

  1. les2olibrius dit :

    Votre patronyme me rappelle la famille Fournier que je connus à Bron dans les années 70, époque de mes années de lycéenne. Alain le benjamin, Michel, et un frère et une soeur aînés dont j’ai perdu les prénoms avec le passage du temps… De combien de rencontres est construite chaque vie…! Ce poème, bien de notre époque avec les références à la campagne et les moyens de locomotion cités, m’a pourtant envoyée dans ce passé quelques secondes ! Magie des mots… Oeuvre de la mémoire… Encore un commentaire qui n’est destiné qu’à vous… Mais qui montre combien vos textes procurent d’ondes positives. Merci.

    Aimé par 1 personne

    • Phédrienne dit :

      Merci avec beaucoup de retard dû au week-end pascal et à cette période électorale qui me fait fuir la toxicité des réseaux ! Mais sincèrement, si mes mots peuvent déclencher cet instantané mémoriel et vous faire du bien, même passager, j’en suis ravie !

      Aimé par 1 personne

Répondre à les2olibrius Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.