Archives de catégorie : Les poésies de Colette

Les illuminés

Sur le banc, véhémente, elle parle à sa main étrange volatile balayant en rafales l’air qui hiverne sans bruits Qu’a-t’elle donc à se dire si véhémentement branlant du chef, tel un métronome ? Sur son crâne un nid fou de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

La chanson du samedi

Sans mots, le chiffon à la main, je frotte sans encaustique autre que mes envies de chuchotis, de vin doré, d’ombre dansante le dos tourné à tout ce qui fait bruit Je m’essaie à briller par mon absence comme un … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , | 2 commentaires

Je la prendrai par la main

Je la prendrai par la main Je lui dirai « plantons des graines des fleurs, des salades de l’herbe à chat, des arbres à papillons Construisons des nids, des ruches des maisons à insectes » Je lui dirai « prends ton ardoise et … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Train-train

Un silence circonspect, têtu et policé s’assoit derrière chaque siège rouge Sur la tablette vide la lampe se voudrait d’Orient elle n’est que le prix calculé d’un billet De moelleuses têtières accueillent bien lissés des crânes bien peignés ou un … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le monde des vivants

Si nous ne  partageons rien Si aucun goût commun ne nous habite visiteur, entre, je te convie, Ma porte t’est si grande ouverte que le vent y entrera avec toi Je n’ai nul besoin dans ton œil de me voir … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Toit à toi

Ce matin, un nuage à tête d’ours s’est accroché à un toit Puis une oreille s’est détachée et une méduse s’en est allée Flottaient paisibles, dans le ciel, ses longues pattes dépliées La ville tohu-bohute son air du matin, et … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | 2 commentaires

Le vivant et rien que le vivant

Bien sûr, j’ai le souffle du vent sur moi, l’haleine de la rue Bien sûr, sous ma semelle le goudron sans la terre Bien sûr l’écho de la rivière qui s’efforce de tracer sans jamais se lasser son chemin sous … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Pour ne pas dire

Nous tous, pères, mères, fils, filles de nous tous marchant sans fin dans notre territoire reliés par le réseau de nos veines par la ressemblance tacite de nos corps têtes, troncs, bras, jambes, ventre, fesses, os, muscles, gras Dans le … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | 2 commentaires

Fêtes consulaires

Lorsqu’il est de plomb le soleil s’impatiente et pèse de tout son poids sur des nuques pliées Sur la place que le grand Louis chevauche sans souci républicain de blanches tentes s’amoncèlent 50 pays y rêvent de leurs atours, de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Un somme nuit

Parfois, la nuit, un grand bandit noir s’empare de mes rêves Sa botte sur ma bouche pèse de tout son poids Par un étrange sortilège, il fend ma poitrine d’un doigt en sort facilement une table et des chaises S’installent … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire