Archives de catégorie : Les poésies de Colette

Celle-là

Je n’ai pas envie d’être inélégante Cela m’a  prise  toute petite, à l’heure où les mots revêtent leur sens Cela m’a prise car la rugosité de certaines syllabes, leur férocité moustachue leur indélicate rudesse me déshabillaient de tout Oh la … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Laisser un commentaire

Persistance de la volonté

Mon cœur errant et fort sonne la tempête C’est qu’à la fin je prends de tout la mesure Et je dis non du corps et de la tête Jamais je ne veux céder au parjure Mon bouclier de peau, d’os … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | Laisser un commentaire

Enfants

J’étais anorexique, anarchiste et crevarde j’écrivais sans y croire mille mélancolies Ils sont puissants et ronds, rieurs et épanouis ils aiment de la vie toute sa substance Je refusais du monde tout et bien au-delà Les grands étaient stupides, les … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Vitruve

J’ai accroché une étoile sur mon dos et j’ai tendu mes jambes et mes bras hissé mon col pour m’inscrire en femme de Vitruve          éclairée et clignotante C’est qu’en ces temps feutrés teintés d’un peu d’obscur les éclats lumineux … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Encore

Je réclame du monde la parole et les fruits La peau, les os, la chair, le toucher, le regard Je réclame la chaleur, la clameur, le bruit Je réclame du monde son vacarme Dans mon nid haut perché la nuit … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | 2 commentaires

Nivôse

Nous irons engranger de demain les rappels Nous irons prolonger sur le mur qui sommeille Le grand réveil du jour même quand il fait gris Même quand le rebours du vent gifle les plaines Assis près de moi, ton épaule … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Laisser un commentaire

Nous allons chanter

Nous allons chanter  Pleins d’espoir et de voix vive Appuyée, allègre, sonore Indomptée Nous allons chanter Ma gorge est pleine de mots La tempête en moi fulgure Je n’ai nulle peur de dire Nous allons chanter Je prendrai un mien … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Laisser un commentaire

La grande armure

J’étais tellement sérieuse ce matin-là Tellement ancrée à quelque chose De caillouteux, rugueux, râpé, étanche Que le temps lentement s’est cristallisé Autour de moi Sur les meubles, les tapis, dans les assiettes Sur le miroir il s’est figé en longues … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Laisser un commentaire

Que ferions-nous sans nous ?

Nous avons besoin de joie C’est de tous, le besoin que je pressens De joie et d’humaine présence Un repas partagé prend ainsi tout son sens Un rire généreux est le meilleur des mets Des mains sur vos épaules, un … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | 2 commentaires

L’esprit des lieux

Je ne partage pas mes souvenirs Même s’ils floconnent souvent Dans l’air brumeux qui habille La nuit lorsque je vis ailleurs   Ce visage, c’était toi Mais as-tu existé Je n’ai connu de toi Qu’un bien sombre incipit Ce visage, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | Laisser un commentaire