Archives de catégorie : Les poésies de Colette

Le vivant et rien que le vivant

Bien sûr, j’ai le souffle du vent sur moi, l’haleine de la rue Bien sûr, sous ma semelle le goudron sans la terre Bien sûr l’écho de la rivière qui s’efforce de tracer sans jamais se lasser son chemin sous … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Pour ne pas dire

Nous tous, pères, mères, fils, filles de nous tous marchant sans fin dans notre territoire reliés par le réseau de nos veines par la ressemblance tacite de nos corps têtes, troncs, bras, jambes, ventre, fesses, os, muscles, gras Dans le … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | 2 commentaires

Fêtes consulaires

Lorsqu’il est de plomb le soleil s’impatiente et pèse de tout son poids sur des nuques pliées Sur la place que le grand Louis chevauche sans souci républicain de blanches tentes s’amoncèlent 50 pays y rêvent de leurs atours, de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Un somme nuit

Parfois, la nuit, un grand bandit noir s’empare de mes rêves Sa botte sur ma bouche pèse de tout son poids Par un étrange sortilège, il fend ma poitrine d’un doigt en sort facilement une table et des chaises S’installent … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Colette buissonnière

Puisqu’il n ‘existe guère aujourd’hui de journée qui ne soit baptisée d’un nom plutôt douteux je célèbre aujourd’hui dans mon coin silencieux le jour du rien, un jour sans, rieur, déshabillé qui n‘en fera qu’à son absence de queue et … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Le doigts dans l’oeil

Dis-moi ce qui se cache dans mon œil un petit monde d’avant-hier un village de verre Forêt dansante sous mes pas bois brisé là, feuilles mouillées cailloux dorés, terre gorgée Un enfant rit niché d’amour dans mon cou qui ne … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Nuit

Parfois la nuit je songe-plein Des cortèges de pensées malignes posent leurs fesses pointues et leur sourire-cigüe sur mes draps Lestées de plomb et de suie elles pèsent de tout leur poids Dehors la nuit chuchote à perte d’imperceptibles mots … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | 2 commentaires

Hypoténuse

Je suis assise sur l’ombre de ton doute Entre mes paupières, mon grand regard filet tente d’attraper la lumière du jour La pluie s’y refuse, qui entre dans la maison ruisselle sur le parquet et détrempe mes livres Un silence … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | 3 commentaires

On dirait le sud

Mangeant les murs de leurs tranches rangées blanches et dociles de leurs dos habillés de douces peaux lustrées ils étaient là, vigies, témoins, habitants silencieux portant dans leur gros ventre de papier des histoires de tous les temps Dehors, sur … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Juillet

Soudain, juillet s’est tu Eloignée vers les plages, l’illusion du grand large  les seaux et le varech, le sel et les pieds nus sur du sable bien coiffé et sa grande raie impeccable la voix des villes s’est envolée Il … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , | 2 commentaires