Archives de catégorie : Les poésies de Colette

Juillet

Soudain, juillet s’est tu Eloignée vers les plages, l’illusion du grand large  les seaux et le varech, le sel et les pieds nus sur du sable bien coiffé et sa grande raie impeccable la voix des villes s’est envolée Il … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , | Laisser un commentaire

Marcher à Lyon

Lyon, c’est la métaphysique des escaliers qui n’en finissent pas de chercher le ciel A peine la tête l’a touché que c’est le cœur qui chancelle tout au bout de ces montées que les robes de bure enseignent à gravir … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Fruits d’ire

Parfois en moi frissonne une femme têtue qui porte sur son dos un grand arc de fièvre Le pied assuré, la main sur la corde debout sur la corniche où un ange bat de l’aile, je tire à grands traits … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Celsius

Douché de frais, mon enthousiasme sèche tièdement accroché à la clef d’une armoire La vie s’est ralentie et le soleil moissonne à grandes pelletées des ombres amincies Sous les arbres, les parapluies jouent les ombrelles Dans les rares bassins, des … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Charpennes

En regardant ton dos d’arbre courbé tes bras de sureau fatigué, ta nuque de basalte tes grandes mains, paumes rosées, tes jambes d’attente inaccomplie j’ai posé mon regard ailleurs là où la mer porte ses fruits sur de grands flots … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Refrain pour perceuse et tournevis

J’aime à regarder dehors les grandes ombres allongées mêlant leurs têtes en bouquets et les grands fils de leurs jambes Combien de souvenirs étranges un unique nuage dessine-t-il ? toit dormant sur de maigres feuillages tout desséchés d’attendre C’est la … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Binaire

Il paraît que bientôt nous formerons un grand corps connecté palpitant d’ondes formidables, d’intelligence illimitée que d’un bout à l’autre du fil en moins de temps qu’il faut pour y penser un nouveau milliard d’idées circulera sans hésiter Alors une … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Allegro

Quêtant sur le flanc assoupi de la campagne une grosse lune amollie au ventre de génisse prête à vêler, je me suis souvenue de la liberté tu sais, celle qui fait sortir par la fenêtre courir avec, au bec, la … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | 2 commentaires

Revoir Paris

En sortant du train, je regardais la nuit jouer distraitement du bout du pied avec de grandes ombres et des fleurs de lumière Le quai était bondé, plus de valises que d’hommes Un père berçait sur son cœur un petit … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | 2 commentaires

Swinging in the rain

Par la fenêtre ouverte à deux battants la pluie s’est invitée, prospère dansant fraîche et replète sur ses talons d’argent Sur mon lit oublié en simple cavalière et sans tenue de bal j’ai bien été tentée de prendre à bras … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | Laisser un commentaire