Archives de catégorie : Les poésies de Colette

Courez !

Tu ne dors pas ? je te vois connecté, cette verte pastille signale à mes yeux d’insomniaque que tu es attablé les  yeux rougis de fixation devant quelques lignes futiles Oh mon ami, comment vas-tu, je te remercie pour ton like … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , , | 3 commentaires

Les listophiles

Moi, je n’aime pas les listes Ce sont des animaux étranges qui tendent à croître inexorablement Dans les poches, roulées, chiffonnées, illisibles elles racontent un monde absurdement mélancolique matériellement pléthorique et le consommateur s’en va glanant sur des gondoles en … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | 5 commentaires

Praha (à Nat)

L’Elbe ne nous parlerait pas si nous ne marchions en silence tandis que les murs grelottent et que le ciel s’éploie J’ai vingt ans derrière toi tes cheveux de feuille ourlent les rives Sucre, cannelle, pavés, vin chaud l’ombre de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une chèvre je vous dis (les poètes, ce n’est pas sérieux)

100 % de ma volonté sont tendus à refuser le mal J’ai couru ce matin derrière un chien qui collait aux talons de son maître Dans ce long cercle où les mêmes arbres renvoyaient tour à tour la perfection de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Prise de tête

Prenez-moi la tête puisque cela vous fait du bien Mettez-la dans un plat de la couleur qu’il vous faut noyez-la de sauce gribiche mettez des brins de persil dans mes oreilles du basilic dans mes narines et du poivre rose … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Laisser un commentaire

Pauvreté n’est pas vice

Nous sommes pauvres 162 personnes aimeraient la photo de mes chaussures 3864 le poisson que je n’ai pas ou bien le chat de mon jardin ou l‘expression de mon chagrin C’est la vie, la vraie, la seule qui s’accroche au … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | Laisser un commentaire

S’il en faut une

Plus ça va plus je laisse l’infinitif au vestiaire que veux-tu, j’aime les verbes d’action et même lorsqu’un impératif soulève mon inertie et m’emporte loin je me réjouis Viens, cours, vole, suis-moi, laisse ton ouvrage laisse tes morts, ferme ta … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Héritage

J’ai en commun avec toi 54 amis imaginaires le goût du beurre salé sur la baguette fraîche la mèche de cheveux repoussée le matin au-dessus du café qui s’oublie Un même patrimoine d’images fantoches clinquantes d’une volonté de souvenir Bébé … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Entêtement

J’ai ramené de ma promenade des feuilles de colère Sauvons la planète en danger, arrêtons les pesticides, halte à la viande dans les cantines, libérez les animaux, non à l’ouverture de la bretelle 10 non à la fermeture du magasin, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Subreptice

Subrepticement tu es partie Sans fanfare ni gloriole avec ta simple valise, un billet imprimé, tout est facile, le voyage est juste une histoire d’enregistrement C’est donc ailleurs que surgit l’ailleurs que tu chéris le murmure des pas sur des … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire