Archives de catégorie : Les poésies de Colette

Boum, boum, boum, badaboum

J’ai le cœur céleri rémoulade cela m’arrive quand je me souviens que cela fait des mois que je n’ai plus entendu la voix d’un qui disait je te parlerai  encore même après ta mort Peut-être parce que je suis en … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , | Laisser un commentaire

A peine ici plutôt que là

J’indique ma présence à 45.7667 de latitude et 4.8383 de longitude Département du Rhône Arrondissement de Lyon Planète Terre C’est  un choix risqué mais tu sais bien ami qui a préféré Vénus, ou Mars ou l’étoile Polaire que les destinations … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Nature en ville

Ma  forêt est de réverbères leurs bras tordus gémissent au vent comme de vieux chênes grinçants Les feuilles de papier froissé qui tapissent parfois mes allées ne prennent pas au soleil de teinte brûlée Il y pousse quelques champignons rares … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | Laisser un commentaire

Lignée

Certains combats te fuient parce que tu te souviens du jour où dans le grenier de ton père tu as trouvé un emblème qui ne te ressemblait pas C’était un enfant d’avant guerre, né au-delà du Rhin c’était un fils … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Noctambulie

Nous parlions des nuits entières Parfois ce sont les nuits qui prenaient la parole assises d’autorité sur nos épaules sur nos silhouettes assises sur un trottoir Tout dormait, la ville naviguait sans fin sur les eaux sombres les arbres chantaient, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | 2 commentaires

Sauve-toi !

Je n’aime pas souffrir et rien n‘y fait ni la promesse d’un corps glorieux, ni celle de l’admiration de mes pairs ni celle des marche-ou-crévistes qui sont pourtant très nombreux Pourtant je marche,  c’est presque une vocation j’ai tant de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , | 2 commentaires

De l’autre côté

  De l’autre côté, de longs serpents noirs portent sur leur dos d’étranges scarabées j’y ai volé des rêves surprenants je me promenais, j’étais nue et le vent soufflait en moi ses braises J’étais libre, je courais après le matin … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , , | 2 commentaires

Paresse

Poussez-vous, je m’assois entre le café de 8 heures et la nonchalance à venir la porte bâille sur les travailleurs dûment cravatés de rigueur ceux d’avant sont déjà partis avant que le matin ne lève le rideau sur les insomnies … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | 4 commentaires

Curiosités

  L’homme couché sur la plaque de cheminée l’exubérant bras vert de la plante qui n’a pas de nom Ulysse qui bâille à la page que j’ai quittée lorsque Bloom a regardé La paille dans l’œil de son voisin Le bosselage primitif … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , | Laisser un commentaire

Ma parole

  J’écoute  le bruit des autres l’orchestre de leurs voix J’ignorais qu’un humain ne se tait pas même lorsqu’il clôt sa bouche son corps parle pour lui vibre, gronde,  gargouille, rugit se commet dans maints sons qui  lui échappent Nous … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué | 2 commentaires