Archives par mot-clef : les poètes

Zorvage le Gréban (les poètes ce n’est pas sérieux)

Zorvage le Gréban a complété sa story Ne riez pas, on me l’a notifié, c’est écrit derrière son volant, il regardait un chat traverser un passage piéton et c’était passionnant Si Zorvage avait omis de signaler cet instant de plein … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Encépahalite (les poètes, ce n’est pas sérieux

Je rêve parfois d’être un cerveau un corps calleux, un noyau, de matière grise non austère  tout entière baignée de canaux Ma protubérance annulaire prolongeant ma moelle épinière conduirait à bien des voyages à de multiples gares de triage  entre … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les Chroniques d'Emilie | Tagué , , | Laisser un commentaire

Je suis têtue (Les poètes, ce n’est pas sérieux)

Je suis têtue C’est là mon moindre vice sans remord J’ai l‘esprit obtus, vissé comme une lame A son étroit fourreau Mes visières d’ânesse aux oreilles perfides Qui n entendent pas tous braiments Cachent des yeux méchants Qui parfois ne voient … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Guili-guili

Lier de faveurs des mots isolés Chercher les assonances rares Le langage soutenu qui supporte en effet la vision d’un monde où tous n’entrent pas Ignorer sans doute que le danger du cercle est de tourner sans fin sur lui-même sans … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , | 2 commentaires

Il paraît (les poètes, ce n’est pas sérieux)

Il paraît que les transports sont en grève J’aimerais tant m’y promener, moi, sur la grève nonchalamment, mon écharpe de mousseline glissant entre mes doigts comme une caresse. Il paraît qu’ils sont en colère Qu’ils réclament une hausse de salaire. … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Et patati et tralala (les poètes, ce n’est pas sérieux, idée en l’air de 9h52)

N’en déplaise à vous-même, qui parfois vous violentez un peu Et vous poussez, toute blême, dans vos moindres retranchements La vie n’est pas, dame Colette, aussi laide et si lente que ça. Bien que les pieds de ces vers boitent … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Croc soleil

Il fait un temps à manger des nuages A gober l’air, à suçoter les instants Un temps à oublier le travail A déposer les tracas sur la vieille étagère à soucis Entre la poire et le fromage A avoir des … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , , | Laisser un commentaire

A table !

Venez donc à ma table chercher des idées de rien Des pensées de satin marouflées de malice Des impressions en peau de chimère Des envies inavouées et des caprices de bébé Venez donc tacher la nappe avec des mots qui … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Parfois, petit poème fantaisiste pour les empêcheurs de rêver en boucle

Parfois, j’ai l‘esprit en goguette Je guette la queue du chat Posé sur la fenêtre Et n’attendant plus rien Que ma main… J’attrape le soleil Par un bout et je tire Jusqu’à ce qu’il s’assoit Sur la chaise près de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Don juan

  J’avançais confiante et candide Le minois de mes quinze ans Mes grands yeux de myope invincible Et toutes les faims de mes printemps Princes de papier chamarrés Reliures de cuir velouté C’étaient mes amants couturés De phrases et de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , , | 4 commentaires