Archives par mot-clef : Nouvelle

Voix au chapitre

Voix au chapitre   Il faut se taire. C’est presque un principe de survie. Se taire chaque fois qu’un évènement imprévu survient. Cela peut être, par exemple, le passage d’un train à une heure inaccoutumée. Un essaim d’horairistes appuyés par … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Billets et autres textes/Prose toujours ! | Tagué , , | Laisser un commentaire

Fracas (nouvelle)

C’est l’histoire d’une femme qui a cueilli un bouquet de pâquerettes sur le chemin. Il lui a semblé qu’ainsi, toute la fraîcheur du matin pénétrerait avec elle dans sa maison pour attendre son amoureux. Ca ne sert à rien  de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Billets et autres textes/Prose toujours !, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , | Laisser un commentaire

L’amoureux (nouvelle)

Dans le métro, il faut faire attention à ses arrières. Le tassement de gens pressés favorise les mains lestes qui se collent à toi, emboîtent tes fesses, essaient de se glisser. J’ignore si les hommes subissent les mêmes attouchements, les … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Billets et autres textes/Prose toujours ! | Tagué , | 6 commentaires

La relève d’Emilie

Lorsque que tu es partie, Emilie, le jardin s’est recroquevillé comme un de tes chats frileux ; immobile, inerte, silencieux, replié derrière ses plates-bandes vides. Pendant des mois, personne n’a osé porté l’estocade définitive  contre les rosiers non taillés, délivrant des … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les Chroniques d'Emilie | Tagué , , , | 2 commentaires

Dans la lune

J’ai grimpé jusqu’à la lune, pas plus tard qu’à minuit moins deux. C’est très facile, il suffit de modeler avec ses doigts deux ou trois nuages dodus,  ceux qui justement passent devant le disque pâle, mollement poussés par le vent, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Billets et autres textes/Prose toujours !, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , | 4 commentaires

La dent du père Fillon

Les personnages des livres naissent de la vie et chacun s’en étonne. Aveugles nous restons aux destins minuscules, aux traces qui tissent ce maillage inaltérable de cœurs qui battent et puis s’éteignent autour de nous. La rue que j’habitais enfant … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Billets et autres textes/Prose toujours !, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , | 2 commentaires

Le petit homme au cabas

Il se déplaçait comme un insecte avec une incroyable légèreté. Par bonds, glissades et frôlements. Deux pattes de frelon mal ajustées dans un pantalon raide abouchaient deux antiques godillots. Deux bras graciles d’araignée s’emmanchaient dans une veste étroite à petits … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , | 2 commentaires

Au revoir, Emilie

Elle n’est donc jamais revenue. Le jardin se désole lentement de sa perte, il est devenu silencieux et vide. Tous, passant devant sa porte, nous nous hissons sur la pointe des pieds, nous passons en silence, et à mi-étage, la … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les Chroniques d'Emilie | Tagué , , | 4 commentaires

À l’origine

À l’origine, il y avait là un personnage solitaire, recroquevillé dans sa chair velue, assis tout seul sur une pierre et se demandant ce qu’il faisait là. Il s’appelait Grog, non que ses géniteurs aient jugé utile de le baptiser … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Billets et autres textes/Prose toujours ! | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le silence d’Émilie

Entrée en résistance par bouche close. Je l’ai enfin compris, Émilie se tait délibérément ! Depuis janvier, sa réprobation devant le cours d’évènements funestes, inintelligibles à son entendement, se fait muette. C’est ce qui explique le silence du jardin : si vous … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les Chroniques d'Emilie | Tagué , , | Laisser un commentaire