Archives par mot-clef : petite philosophie dans le boudoir

La traversée du désert, ou comment être le chameau de son propre moi (élucubration colettesque du boudoir)

La traversée du désert est peut-être un moment qui fait du bien. C’est ce que je commence à concevoir après avoir craint longtemps de disparaître dans le sable. Être lu, avoir du relief, nourrir une carrière, poursuivre un projet de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Le boudoir philosophique, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , | 2 commentaires

Mon corps a ses raisons…petite philosophie dans le boudoir, acte LXXXV

J’aimerais vous raconter une chose un peu improbable. Elle tient à mon passé et se revêt d’un voile d’impudeur, mais que je franchis, parce que cela peut éclairer peut-être d’autres que moi. J’ai eu longtemps pour le corps, le corps … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , , , | 6 commentaires

Lézardes et autres mues littéraires…petite philosophie dans le boudoir, acte LXXXI

L’écriture est une mue terrible. On croit utiliser un bagage mais il n’en est rien. Ce que les mots opèrent en vous, en transformant lentement votre goût, votre jugement, en affinant votre sensibilité, vous épluche l’esprit, en ôte les scories, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Le boudoir philosophique | Tagué , , , | 7 commentaires

Comment je m’amuse avec moi-même…petite philosophie dans le boudoir, acte LXXVIII

  Il n’y a qu’une chose que j’envie aux anglais, c’est leur célèbre bon sens, même si je nourris quelques doutes sur sa perduration. Pour  moi qui ai été élevée sous les doubles auspices du cartésianisme gaulois et du calvinisme … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Le boudoir philosophique | Tagué , , , | 3 commentaires

Montre-moi …petite philosophie dans le boudoir, acte LXXVI

Hier soir, pour accompagner un ami, et comprendre d’une certaine façon une passion dont le sens m’échappe, je l’ai suivi à la projection d’un film qui de prime abord ne m’intéressait pas ; jamais sans lui, je n’aurais songé à y … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Le boudoir philosophique | Tagué , , , | 4 commentaires

Mais qu’est-ce que j’aimerais ça ! … petite philosophie dans le boudoir, acte LXXV

Pas d’images, juste des mots. Encore ? Encore ! Parce que voyez-vous, moi, j’ai souvent de ces étouffements mentaux, de ces asphyxies lentes qui enserrent votre gorge peu à peu. Ca fait d’abord comme une main posée sur la poitrine, ça oppresse … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Billets et autres textes/Prose toujours ! | Tagué , , | 2 commentaires

Puisque les rois ne sont pas morts…petite philosophie dans le boudoir, acte LXVII

J’ai longtemps été fascinée par l’histoire de la révolution française, laquelle a fait rêver des millions de gens et inspiré des courants politiques partout sur la planète, si elle a terrorisé en proportions égales  !  Avant de comprendre qu’il ne … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Le boudoir philosophique | Tagué , , | 4 commentaires

La féminité et moi…petite philosophie dans le boudoir, acte LXVI

Avant de me percevoir comme femme, je me suis toujours perçue comme individu à part entière ; c’est peut-être bizarre, mais l’idée que le cerveau ou que la pensée soient sexués et partant, qu’ils puissent conditionner d’autres types de réponses chez … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Le boudoir philosophique | Tagué , , , | 6 commentaires

Pour l’humain, rien n‘est superflu… petite philosophie dans le boudoir, acte LXI

Me baladant ce week-end en passant comme toujours d’une rive à l’autre, d’un quartier à un autre, j’ai surpris le regard attentif, émerveillé et comme égaré d’un homme, frileux, le teint grisâtre, les mains nues à demi enfouies dans ses … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Le boudoir philosophique | Tagué , , , , , | 7 commentaires

Le petit pull à trous…petite philosophie dans le boudoir, Acte LIII

On dit souvent que la mémoire est une ardoise où chaque empreinte ne disparaît pas mais s’enfouit  sous une nouvelle. Lorsqu’elle n’est pas sollicitée, cette empreinte s’enfonce, s’atténue, semble se dissoudre dans le néant, jusqu’au moment où, titillée par une … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Le boudoir philosophique | Tagué , , , , , , , , | 4 commentaires