Archives par mot-clef : poésie anti débordement

Tu parles (poème à demi-mots)

A défaut de logorrhée, de jactance, et de prolixité J’ai confiné ma langue et je l’ai enroulée Bien serrée dans sa gangue, et assez muselée Pour qu’elle ne pourfende rien Le confit de langue a un goût très fin Entre … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | 2 commentaires