Archives par mot-clef : Poésie urbaine

Les illuminés

Sur le banc, véhémente, elle parle à sa main étrange volatile balayant en rafales l’air qui hiverne sans bruits Qu’a-t’elle donc à se dire si véhémentement branlant du chef, tel un métronome ? Sur son crâne un nid fou de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Cinétique

Le petit chien de 17 h promène une femme fatiguée qui regimbe à suivre la laisse et soupire quand le chien aboie Tous les jours, je les vois, formant un couple solide lui devant, elle traînant sa jambe moulée dans … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Monte sur le trottoir, Lulu !

Deux femmes suaires deux femmes ossuaires une trottinette rouge à la main rouge du sang caché de leurs veines du stigmate de leur sexe oblitéré par le tissu « Monte sur le trottoir, Lulu ! » L’enfant, bègue et maladroit dépossédé de son … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , | Laisser un commentaire

Bleu de chauffe

Un bleu de chauffe sur les reins je contemple le matin qui hésite à prendre le quart Dans les gares des trains avides ont dévoré mille passants mille passants et leurs valises que la mer craint et attend Ceux qui … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Métropolitain

Jambe à jambe, bras à bras, cuisse à cuisse collée Mon épaule aux autres emboîtée Mes oreilles dressées, mobiles antennes Mon regard capté La nuit, dans le métro, quelques énergumènes crient à fleur de leur peau Une dame voilée de … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , | Laisser un commentaire

Hors les murs

Je n’ai croisé personne, rien d’autre que des murs Renvoyant vitres closes le reflet de mes pas Hors du nombril de la ville ses quartiers ne vivent pas Ou d’une lente vie tranquille Que le dimanche met au pas Je … Lire la suite

Évaluez ceci :

Image | Publié le par | Tagué , , | Laisser un commentaire

Chatterie…

J’aurais dû naître chat Puisque j’aime tant errer Toute sieste restante Seule le long des quais À regarder dormir L’eau qui se drape, belle Dans ses longs draps de perle Bien qu’elle s’en cache tant Lovée sur quelque pierre Le … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Les femmes « murs »

A quoi rêvent les femmes sur les murs où elles saignent de ce désir bridant leur coutumière grâce ? Lasses de n’incarner en ordinaire place qu’un fantasme bavard ou une si vague idée songent-elles à s’enfuir comme oiseaux de passage ou bien … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , | Laisser un commentaire

Je suis, marchant…

Je suis, marchant, ce corps halluciné Traversé de brumes premières De baisers de givre et de vent osé De musique folle et guerrière Solitude des quais heurtés Par le cri des oiseaux de passage Et moi, les cheveux emmêlés Et … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Les poésies de Colette | Tagué , , , | 2 commentaires

Colors in the city

Moi, j’avais le mur triste, Et l’affiche affligée, Ventant les mérites, Des produits de ma cité. Sourires politisés, En panne d’élections, Vieux renards, gros cafards, Et pin-up attristées, Carrossées et gainées, Sex symboles strausskahnisés, Déchirures bétonnées, Et chewing-gums collés ! Viens, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Mon réflex et moi, univers d'images | Tagué , , , | 3 commentaires