La montagne qui fume … poésie gourmande !

 

Tout fumant, hérissé de petit copeaux de fromage

Fondant, Parmesan,  Edam, Cheshire,

Et de lardons frétillants,

Mon petit mont blanc

De serpentins affables, m’attend !

Grandgousier à côté de moi fait bien pâle figure

Et je sais des ogres qui resteront bâillant

De pleine déconfiture

Devant mon appétit dévorant !

Qui fait des poétesses des dames alanguies

Becquetant à petite bouche pincée

Une laide feuille de salade flétrie,

Ferait bien de réviser sa vêture !

Je suis gourmande, je vous l’assure !

Et prend des charmes italiens

Jambon d’Aoste ou de Parme

Pizza dodue et tomates ventrues

Pour faire de mes joues

Des pommettes de charme !

Ô nourritures terrestres,

Que par ces temps de pluie

Je bénis d’un bon vin de Toscane et d’oubli

Que je goûte vos armes !

Du sommet du mont Blanc

Où ma fourchette enroule

De longs chapelets de délices

Je vous salue donc sans malices

Et avec juste un peu de …piquant !

 

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La montagne qui fume … poésie gourmande !

  1. RvB dit :

    Je ne sais si c’est parce que je n’ai pas encore mangé, mais c’était gourmand, et tu m’as mis en appétit ! 😉

    J'aime

  2. Très appétissant ! toi, tu avais crée la nouvelle poésie-gourmand.Bravo!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s