Petit déjeuner

Sur ma tartine de pain

j’étale comme on se rit

quelques pétales d’ennui

un peu d’idées loufoques

quelques pensées baroques

et plus rien de ma vie

regarde ami sûr

la ligne de partage

entre nuages et pluie

là où un rayon sage

perce le corset d’orage

et s’endort à demi

Dans mon café tiédi

je cherche le présage

d’un peu de fantaisie

Ami, viens, je t’invite

à emprunter le ciel

pour y rêver à l’aise

Puis nous travaillerons

en souriant à peine

ton front contre mon front…

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, Mon réflex et moi, univers d'images, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s