Ecrire

J’irai écrire dans le sable

avec mes mains comme stylet

Je cueillerai en bout de vague

le baiser violent de la mer

quand ses lèvres bleues

viennent frapper les quais

Je tisserai avec des  herbes

des hiéroglyphes mystérieux

imprégnés du secret des lieux

des brumes et des matins frileux

Je formerai des mots de pierre

comme le font les enfants

avec mes pieds ancrés en terre

un bout de ciel drapant mes reins

Les mots tu sais sont délétères

comme le rêve des amants

Je puiserai en toute fin

l’eau des ruisseaux et des rivières

la lune sera leur écrin

la nuit effacera demain

ces quelques traces éphémères

Ecrire, tu sais, est incertain ….

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Ecrire

  1. Jean-François Mathé dit :

    Oh ! oui écrire est incertain,
    tout comme malgré notre espoir
    on sait bien que vivre au matin
    ne garantit pas vivre au soir !

    Lumière passe puis s’éteint,
    mais nous étions sur son chemin.

    Jean-François Mathé

    Aimé par 1 personne

  2. TK.Kim dit :

    Sublime.. Tes mots si forts… Ca résonne en moi, très fort… ❤️❤️❤️

    Aimé par 1 personne

  3. kcedille dit :

    magnifique , j’aime bien ,

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s