Instant précieux

L’instant est parfait

De cette vocation tombée de mes épaules

comme un cavalier seul

choit d’une jument retorse

j’ai fait un drap doux

embrassant tout mon corps

et qui glissera encore

La maison envahie d’un silence neuf

bâille au jour un peu gri,

grince de tous ses membres

et le ciel gémit entre deux patiences

tant il attend la pluie

L’instant d’après sera ce qu’il peut

à la seconde de jouissance

je sais que ce présent

m’est un bien précieux

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article, publié dans Les poésies de Colette, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s