Bloque-pied

 

2018-10-16 11.02.29

Il y a quelque chose qui accroche

un bloque-pied accroché à ma cheville

un redresse-phalanges à mes doigts

sauf lorsque je sors de chez moi

une veste jetée sur l’épaule, un pull vite enfilé

des chaussures qui marchent vite

et l’asphyxie aux talons

Respire, respire  me dit la rue qui tape à mes semelles

Respire, respire me répond le sourire d’icelui

croisé au bas de ma porte et qui ne rentre pas

Le livre bâille sur mon ennui

L’oreille attentive se fend au bout de peu de temps d’écoute

parce que la voix du vent appelle

J’ai mis le temps !

Pousse tardive à croissance si lente

que la lune en rit tous les soirs

Mais je gonfle aujourd’hui

ma cage thoracique

comme la voile d’un grand vaisseau

qui n’attend plus la mer

A propos Phédrienne

Je suis ce que j'écris, ce que je vis, et réciproquement, cela suffit sans doute à me connaître un peu :)
Cet article a été publié dans Mon réflex et moi, univers d'images. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s